Danielle Simonnet, candidate à la législative dans le 20e arrondissement

Appel de soutien

Habitant.es du 20e, associatifs, syndicalistes, nous soutenons Danielle Simonnet !

Nous sommes habitant.es du 20e, membres de collectifs citoyens, d’associations, d’organisations syndicales, d’horizons politiques divers ou sans organisations et nous soutenons la candidature de Danielle Simonnet aux élections législatives.

Que l’on soit jeunes, salariés, artistes, travailleur.euses des arts et de la culture, petits commerçants, artisans, retraités, nous ne voulons plus subir la politique de Macron.

Ce gouvernement profite de la pandémie pour accélérer son agenda de réformes libérales antisociales et antiécologiques et sa dérive autoritaire et liberticide. Alors que l’on compte plus de 10 millions de pauvres, et que des centaines de milliards sont distribués aux grandes entreprises qui ne cessent de licencier tout en distribuant nombre de dividendes, ce gouvernement s’attaque aux droits des chômeurs au lieu de lutter contre le chômage et interdire les licenciements.

Les fermetures arbitraires des lieux de loisirs et de culture entraînent l’ensemble du secteur de la culture dans un « trou noir » et une précarité profonde. Ils réclament une réouverture de tous les lieux culturels et la prolongation de l’année blanche pour les intermittents.

Au nom de la pandémie il veut imposer sa loi « sécurité globale » remettant en cause nos libertés et aggravant la répression. Il s’aligne sur l’extrême droite, dont il prétend être le dernier rempart, il veut imposer son projet de loi « séparatisme » et mène une chasse honteuse aux populations qui fuient la famine ou la guerre. Nous sommes pour le retrait et l’abrogation de toutes les lois et tous les décrets liberticides, l’abrogation de l’état d’urgence, l’arrêt du couvre-feu.

Ce gouvernement n’engage aucune planification sanitaire cohérente, mène une campagne de culpabilisation permanente envers la population et attise la peur. En pleine pandémie il ferme des hôpitaux et des lits, plus de 7 500 lits ont été fermés entre 2018 et 2019. Il continue et veut fermer les hôpitaux Bichat et Beaujon pour un hôpital unique à St Ouen en supprimant 400 lits.

Nous sommes engagé.es dans de nombreuses mobilisations citoyennes, écologiques et sociales.

Nous agissons pour le retrait de la réforme des retraites, pour l’arrêt des fermetures d’hôpitaux et l’ouverture des lits, pour le retrait de la réforme d’assurance chômage, pour des services publics, le maintien et la défense des droits acquis-conquis, pour la défense de l’Education nationale attaquée par les lois Blanquer.

Nous agissons pour que soient respectés les droits des habitants du secteur locatif, public ou privé, pour le logement ou le relogement de tous ceux qui vivent dans des conditions insalubres ou tout simplement sont privés des logements dont ils auraient besoin.

Nous sommes engagé.es dans des luttes écologiques locales ou nationales, pour la préservation des terres agricoles, contre le tout béton, la pollution et l’hyper densification et pour la défense de la condition animale.

Nous sommes féministes, investi.es contre les violences sexistes et sexuelles, pour la défense du centre IVG Tenon. Nous sommes antiracistes, mobilisé.es contre toutes les discriminations et pour la régularisation des personnes sans papiers.

Nous soutenons la candidature de Danielle Simonnet parce que nous estimons qu’elle peut représenter un facteur d’unité de toutes nos actions qui ont pour dénominateur commun la lutte pour en finir avec cette politique !

Danielle Simonnet bien qu’étant l’unique conseillère de Paris FI, a assumé un rôle d’opposition de gauche, d’opposition citoyenne, à la majorité d’Anne Hidalgo qui poursuit une dérive libérale et autoritaire dans sa politique municipale.

A chaque fois qu’une organisation syndicale, un groupe de citoyens, des individus lui ont soumis un problème, elle a relayé leurs voix au Conseil de Paris et a été présente dans toutes nos luttes, aux piquets de grève contre la réforme des retraites, avec les infirmières et les médecins pendant la pandémie. Elle est aux côtés des comédiens et élèves qui occupent l’Odéon et le Théâtre de la Colline. Elle soutient la mobilisation des fonctionnaires de la ville de Paris, attaqués par la mise en œuvre de la réforme de la fonction publique, celle des salarié.es et usager.ères attaché.es à un service public menacé, en passant par les salarié.es du commerce, les chauffeurs de taxis, les livreurs à vélo, les kiosquiers, etc..

Sans obligatoirement partager l’ensemble des positions de Danielle Simonnet, nous soutenons sa candidature et voterons pour elle le 30 mai et le 6 juin. Nous estimons que l’heure est à la mobilisation de toutes et tous.

Alors que nombre d’entre nous, d’années en années avions retiré tout crédit à des partis politiques qui faisaient campagne sur nos revendications et les abandonnaient une fois élus, au fur et à mesure des liens que nous avons tissés avec Danielle Simonnet, nous avons acquis l’assurance par sa détermination et volonté qu’elle mettra tout en œuvre pour agir dans le sens développé dans cet appel.

Nous envisagerons ensemble, quel que soit le résultat des élections, de poursuivre sous d’autres formes l’unité que nous allons acquérir dans cette campagne. Ce régime entend accélérer et priver les citoyens de libertés individuelles, collectives et démocratiques. Il y a urgence de rassembler toutes les forces vives de l’arrondissement et faire entendre notre voix.

Cette élection est un premier pas dans notre rassemblement.

Remplissez l’appel ci-dessous pour soutenir :